COMMUNIQUÉ DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D’INFORMATION (N° 119)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D’INFORMATION (N° 119)

Bondpartners SA, Lausanne: Résultat opérationnel et produits en hausse par rapport à l’exercice précédent, malgré l’impact des changes et les performances maussades des bourses

Résultat net en hausse – Progression du bilan – Solidité des fonds propres

BPL a enregistré un gain comptable de CHF 0,5mio pour les 6 premiers mois de l’année sous revue, contre une perte de 1,8mio à fin juin 2015. Le renforcement du franc suisse ainsi que la forte instabilité des marchés ont continué de peser sur les résultats des portefeuillestitres et des devises, tandis que ceux des opérations de négoce stricto sensu se sont inscrits en hausse de 14%. Les fonds propres sont restés stables et dépassent CHF 80mio (+2%)

Le premier semestre a été caractérisé par un recul modéré des volumes traités, accompagné à nouveau d’une progression notable des marges opérationnelles, alors que le déficit de liquidité des marchés obligataires s’est poursuivi et que la volatilité a persisté qu’il s’agisse des emprunts, des actions ou des monnaies. La croissance mondiale est à la peine et les conséquences du Brexit ne sont pas encore connues, alimentant les inquiétudes des opérateurs et accentuant les fluctuations parfois violentes des marchés. Sur le plan géopolitique, également, la situation s’est encore complexifiée entre recrudescence des attentats, crise des réfugiés et malaise européen.

(NB. chiffres comparatifs juin 2016/juin 2015).
La société-mère a affiché, pour compte du premier semestre de 2016, un bénéfice comptable net de CHF 0,46mio (vs une perte de CHF 1,81mio pour les 6 premiers mois de 2015). Toujours en comparaison avec le premier semestre 2015, le total du bilan statutaire a avancé de 14% à CHF 156,3mio, essentiellement en raison de l’augmentation des opérations en suspens/chevauchement à la fin juin.

Le bilan est composé à raison de 94% d’actifs circulants (chiffre stable par rapport aux périodes antérieures), à savoir cash et créances sur les banques (CHF 71,63mio +19%), créances sur la clientèle et les établissements non bancaires (CHF 24,77mio +87%) et portefeuilles titres à l’exclusion des actions propres (CHF 50mio -7%). Les fonds étrangers, quant à eux, atteignent 74,31mio (+33%). Les engagements, nonobstant leurs échéances, sont couverts près de 2x par les actifs circulants.

Sur le plan des fonds propres individuels, leur total s’établit à CHF 80mio (+1,7%) et représente 51% du bilan après déduction de la réserve pour propres parts du capital. A ce sujet, les réserves pour risques bancaires généraux se montent à CHF 41,34mio (+0,2%), alors que les autres réserves s’élèvent à CHF 36,55mio (inchangé). Les fonds propres apparents par action (entièreté du capital) s’élèvent ainsi à CHF 1’455,-.

L’adéquation des fonds propres individuels (ratio de solvabilité/CET1) s’élève à 49,78%, pourcentage en hausse avec les périodes précédentes. Les fonds propres nécessaires sont couverts plus de 6x par les fonds propres déterminants.

Au chapitre des comptes de résultat, les produits globaux des opérations d’intérêts s’élèvent à CHF 1,2mio (-3%) et ceux des opérations de commissions à CHF 0,78mio (-28%). Les produits des opérations de négoce (CHF +3,2mio) y compris les évaluations des positions détenues pour compte propre (CHF -0,67mio) ont reculé de 31% à CHF 2,54mio alors que le résultat des devises et change s’inscrivait nettement moins fortement en négatif à CHF -0,25mio (vs une perte de CHF -4,2mio pour le premier semestre de 2015). Les frais d’exploitation sont restés contenus à CHF 3,37mio (+1,2%).

Si le premier trimestre 2016 a été marqué par les incertitudes concernant l’évolution conjoncturelle aux Etats-Unis et en Chine, le second trimestre l’a été par le résultat du référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne dans l’UE (Brexit). Ces deux événements ont, parmi d’autres, accentué l’instabilité des marchés, provoquant d’importants décrochements en janvier et en juin qui ont amené la plupart des principaux indices (à l’exception notable du Dow Jones et du Footsie) sur des niveaux largement plus faibles qu’à fin 2015, dans un environnement de taux et de rendements toujours historiquement bas et de divergence quant à l’interventionnisme des banques centrales, quoique la FED eût sursis à un deuxième resserrement monétaire.

La recrudescence de versatilité des marchés et l’accroissement de la précarité géopolitique rendent difficile toute prévision quant à la fin de l’année. Il reste que les déséquilibres actuels devraient favoriser l’activité transactionnelle qui constitue le cœur de métier de BPL dont la base de fonds propres continue de présenter une bonne résilience.

Tableau des chiffres semestriels/annuels au 30.06.16/31.12.2015/30.06.2015. (Comptes comparatifs et non audités établis selon normes PCB/FINMA)

Compte de résultat individuel

30.06.2016 (CHF)

30.06.2015 (CHF)

Résultat des opérations de négoce de titres (opérations/valorisations des portefeuilles de négoce et d’immobilisations financières, à l’exclusion des intérêts et dividendes) 2.536.671,- 3.692.243,-
Résultat des devises et change -248.762,- -4.204.145,-
Résultat des opérations de commissions (net) 621.353,- 892.810,-
Résultats des opérations d’intérêts (net) 1.065.190,- 1.096.495,-
Total des charges d’exploitation -3.366.580,- -3.326.779,-
Résultat opérationnel 668.765,- -1.934.773,-
Variations des réserves pour risques bancaires généraux -19.600,- -30.000,-
Produits extraordinaires 12.761,- 153.484,-
Charges extraordinaires 0,- 0,-
Résultat net de la période 461.926,- -1.811.289,-

Bilan individuel

30.06.2016 (CHF)

30.06.2015 (CHF)

ACTIFS

Liquidités et créances sur les banques 71.626.405,- 55.993.443,-
Créances sur la clientèle et les établissements non bancaires 24.766.465,- 4.821.585,-
Portefeuille de titres destinés au négoce 49.542.646,- 52.002.696,-
Immobilisations financières et métaux précieux 472.450,- 472.450,-
Participations 1.152.500,- 1.152.500,-
Immobilisations corporelles 7.900.000,- 7.900.000,-

PASSIFS

Engagements envers les banques (négoce) 36.975.556,- 6.068.657,-
Engagements envers la clientèle et les établissements non bancaires 37.338.510,- 34.661.557,-
Comptes de régularisation 1.628.500,- 925.000,-
Réserves pour risques bancaires généraux 41.340.922,- 41.721.322,-
Capital social 5.500.000,- 5.500.000,-
Réserve légale issue du bénéfice 2.750.000,- 2.750.000,-
Réserves facultatives issues du bénéfice 33.800.000,- 33.800.000,-

TOTAUX

Total du bilan 156.299.680,- 122.826.256,-
Total actif circulant 146.881.349,- 113.377.074,-
Total fonds propres 80.060.560,- 80.945.319,-
Total fonds étrangers 76.239.120,- 41.880.937,-
Total fonds propres pouvant être pris en compte (reporting BNS) 72.908.000,- 73.793.000,-
Total fonds propres nécessaires (reporting BNS) 11.717.000,- 13.652.000,-

A propos de Bondpartners : BPL est une société financière suisse fondée en 1972 à Lausanne, dont les activités s’articulent autour de trois axes principaux : le commerce interprofessionnel de titres, l’entretien et l’animation de marchés, et l’exécution de transactions pour compte de gérants indépendants. Elle est autorisée et surveillée par la FINMA en sa qualité de négociante en valeurs mobilières.

Contact :
Christian Plomb, président exécutif du CA de Bondpartners SA
Tél.: +41 21 613 43 43
E-mail: christian.plomb@bpl-bondpartners.ch

2017-01-24T18:18:11+00:00 14.07.2016|